Accueil > Projet ARCUS E2D2 > Projet 3 : Expertise et traitement en environnement

Projet 3 : Expertise et traitement en environnement

Coordinateurs : Edmond Abi-Aad (UCEIV,ULCO) et Sylvie Magnier (PhLAM, Lille 1)

       L'environnement est multidimensionnel et son étude peut être abordée dans ses différentes composantes qui sont toutes complémentaires. A ce sujet, une large réflexion a été menée avec les partenaires du site Nord Pas-de-Calais, porteurs de projets dans ce domaine. Des objectifs communs ont été définis tout en proposant un projet régional basé sur la complémentarité des compétences de ces établissements. Les Universités concernées manifestent ici leur volonté de tirer bénéfice de leurs diverses collaborations depuis plusieurs années avec les partenaires du pourtour méditerranéen. Ceci les avantage pour une ouverture internationale dans le cadre du projet ARCUS «E2D2». Des programmes de recherche fondamentale et appliquée, ainsi que des formations en double diplômes sont déjà en place et servent d’appui aux équipes impliquées dans ce projet.

 La qualité de l’air et des milieux aquatiques, la pollution industrielle et les risques industriels sont des préoccupations de plus en plus prégnantes pour les populations surtout lorsque ces dernières sont à proximité des sites industriels. Les recherches sur le sujet sont extrêmement complexes et font appel à un ensemble de disciplines (physique, chimie, biologie, toxicologie, sciences économiques et sociales, droit) impossible de trouver à l’échelle d’un laboratoire ou même d’un établissement d’enseignement supérieur. Le projet ARCUS «E2D2» est l'expression de la volonté de nos trois établissements d'enseignement supérieur de la région Nord Pas de Calais d’effectuer des travaux concertés et coopératifs pour répondre aux besoins environnementaux et énergétiques en terme de diagnostic, expertise et traitement. Pour cela, ce projet va s’appuyer d'une part sur l’expérience régionale d’IRENI dans le domaine de la recherche fondamentale et appliquée, et d'autre part, sur le Labex CAPPA focalisé sur les aérosols et la qualité de l’air. Parallèlement, les problématiques liées à l’énergie (impact environnemental, mix énergétique, sources primaires, énergies fatales et renouvelables, réseau intelligent,…) sont prises en compte et structurées au niveau régionale via la mise en place du Pôle d’Excellence Régional en énergie. Ce pôle d’excellence «Énergie 2020» s'appuie sur le modèle de la triple hélice «Entreprises - Organismes de Recherche – Territoire» et fédère leurs forces dans ce domaine. Les champs d'intervention du pôle sont principalement: les systèmes énergétiques durables, l'efficience énergétique, l'énergie et les réseaux ainsi que les services à l'écologie industrielle. De plus, des équipes de recherche confirmées ainsi que des projets émergents tel que INNOCOLD affichent des thématiques prioritaires comme l’efficacité énergétique et environnementale, la sécurité industrielle et les matériaux qui bénéficient déjà d’une forte reconnaissance en Région via le pôle de compétitivité MAUD et ses partenaires. En effet, des sujets comme l’élaboration et la caractérisation de matériaux pour des utilisations en conditions extrêmes (température, pression, corrosion, …) ou même le transport et le stockage de l’énergie sont des enjeux majeurs au carrefour des intérêts de la recherche et de l’industrie. La qualité de l'eau et des milieux aquatiques fait aussi partie des enjeux environnementaux et sanitaires majeurs au niveau régional. Cette problématique à caractère pluridisciplinaire est développée au sein de plusieurs laboratoires du PRES (LOG, Géosystèmes, UCEIV) et est soutenue en région par le pôle Aquimer, l’IRENI et bénéficie de l’expertise du GIS Campus de la mer.

 Forts de leurs expériences dans les domaines des matériaux, de l’énergie, de l’étude des milieux aquatiques, de la catalyse et de la spectroscopie, les établissements partenaires proposent de rassembler leurs compétences diverses et complémentaires pour aboutir à la réalisation de ce projet dans le domaine de l’environnement et du développement énergétique durable. Il permettrait d’une part de développer une synergie au niveau du site Nord Pas de Calais entre les trois établissements autour de cette thématique et d’autre part de renforcer le rayonnement de la recherche en Région via l’essaimage à l’internationale et le transfert du savoir au travers des différents Masters. De plus, l’aboutissement de ce projet renforcerait le partenariat avec les acteurs régionaux, nationaux et internationaux autour de cette thématique qui présente un très fort potentiel de valorisation économique et de développement industriel.

 Dans ce cadre, le sous-projet 3 se trouve composé de trois thèmes intitulés « Atmosphère», «Eau» et «Développement énergétique durable», où certaines actions feront appel à la plateforme de calcul scientifique et pourront donner lieu à des collaborations avec les sous-projets 1 et 2. Ces trois thèmes sont essentiellement tournés vers la recherche.